charité bien ordonnée commence par soi même et cette pétasse l'a bien compris . Une queue c'est bien or deux c'est encore mieux . Seulement jamais deux sans trois . Alors cette traînée a voulu se faire le point de convergence de trois gros zobs qu'elle pompe , léche à tour de rôle . Du doigté au cunnilingus , elle ne savait plus à quelle bistouquette se vouer . La pénétration ( autant dire les pénétrations ) fut de taille . Baisée de la foufoune , du derche , elle cherchait encore à étouffer ses cris par une autre bite dans le portrait : et de trois , un coup de maître pour une cuillérée de pur jus .


Télécharge la vidéo